vous lisez...
Cinetrafic, Listes de films, Uncategorized

L’épopée du studio Ghibli

Le studio Ghibli, kabushiki gaisha Sutajio Jibun en japonais, est un nom qui résonne comme l’un des plus fameux studios d’animation jamais créés, petit par sa taille mais grand par son talent. Il a été fondé en 1985, fruit de la réunion de deux grands réalisateurs de films d’animation que sont Hayao Miyazaki et Isao Takahata, avec la compagnie Tokuma Shoten, qui éditait à la base un magazine référence sur le manga et l’animation, Animage.

logo ghibli

Le logo du studio Ghibli

Miyazaki et Takahata n’en étaient pas à leur première collaboration et avaient déjà travaillé ensemble sur des longs métrages d’animation, tels que Panda Petit Panda en 1973, qui est actuellement projeté dans les salles françaises, mais également et surtout Horus, prince du Soleil en 1968 (avec Miyazaki comme animateur et Takahata comme réalisateur), qui traite de problèmes sociaux et qui est considéré comme le premier film d’animation japonais pour les jeunes adultes. Une oeuvre qui fit sensation et qui aura contribué à la rencontre entre les deux compères et Toshio Suzuki, qui travaillait alors pour Animage et qui deviendra le producteur en chef au studio Ghibli. De manière plus générale, les réalisations de Miyazaki et de Takahata s’étalant entre 1968 avec Horus et 1985 avec Nausicaä de la vallée du vent sont appelées oeuvres ou films pré Ghibli.

nausicaa

Affiche de Nausicaä de la vallée du vent

Ceci dit, Nausicaä peut être considéré comme un film faisant partie du studio Ghibli, ayant été élaboré par la même équipe. Il constitue l’oeuvre clef de Miyazaki, reprennant des thèmes qui lui sont chers comme la destruction environnementale, mettant en scène une princesse inoubliable en la personne de Nausicaä, avec une bande originale déjà signée Joe Hisaishi, un compositeur souvent associé à Miyazaki que les fans de Takeshi Kitano connaissent également bien. Ainsi, Nausicaä de la vallée du vent est une oeuvre ancrée dans la mémoire collective japonaise et remporte un succès d’estime pour ceux qui à travers le monde se sont penchés sur le travail de Miyazaki.

Les films du studio Ghibli sont dans la même lignée, forts d’un design léché et de scénarii profonds, avec la caractéristique de se concentrer prioritairement sur des longs métrages d’animation, alors que les autres studios japonais donnent plus la priorité aux séries animées. Les premières oeuvres produites sont essentiellement des réalisations signées Miyazaki (Le Château dans le ciel, Mon voisin Totoro…) ou Takahata (Le Tombeau des lucioles, Souvenirs goutte à goutte…), avant que certains films soient également délégués à la relève, comme par exemple Hiroyuki Morita avec Le Royaume des chats.

Malgré une notoriété bien installée au sein de l’archipel japonais, la renomée mondiale du studio Ghibli ne viendra qu’après la sortie internationale de Princesse Mononoké en 1999, qui révèlera Hayao Miyazaki à un public plus large. Dès lors, toute nouvelle réalisation estampillée Ghibli est attendue par un grand nombre de fans à travers le monde (comme ce fut récemment le cas avec la sortie de Ponyo sur la falaise), pendant que d’autres plus anciennes se voient rediffusées en Occident.

ponyo sur la falaise

Affiche de Ponyo sur la falaise

La liste des longs métrages du studio Ghibli sur Cinetrafic permet ainsi de voyager à travers des films d’animation de qualité et d’une incroyable diversité.

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :