vous lisez...
Uncategorized

DVDtrafic, lancement de la douzième édition, un DVD contre une critique ! [mise à jour 18 février]

amour copieAmour et Conséquences, un film inédit et au casting alléchant salué par la critique anglaise et ayant remporté plusieurs prix en festival.

Salut à vous cinéphiles du net !

Nous sommes heureux de vous annoncer le lancement de la douzième édition de DVDTrafic, le programme gratuit de promotion du Cinéma sur le web qui associe Cinetrafic, les distributeurs et éditeurs de DVD et les blogueurs Cinéma.

Nous avons rassemblé une vingtaine de titres différents pour plusieurs distributeurs.

Le principe de ce programme réservé aux blogueurs reste inchangé: Un DVD contre une critique.

La liste des titres mis à disposition est visible en fin de ce post ou, plus directement, dans la liste DVDtrafic de cette nouvelle édition. A nouveau il y en a pour tous les goûts, que vous soyez plus film d’action ou plus film d’auteur, plus sur la comédie française, le film d’animation ou le documentaire…

redux5La stratégie Ender

Rappel du fonctionnement de DVDtrafic :

Recevez chez vous gracieusement des DVD et faites en votre critique publique. Il n’y a rien d’autre à comprendre : un DVD en échange d’une critique, c’est tout simple.

1- Pour participer, il vous suffit d’être membre de Cinetrafic (inscription rapide, gratuite et sans engagement) et de tenir un blog ou de participer à son contenu.

2- Vous choisissez dans la liste un ou plusieurs DVD que vous souhaiteriez recevoir et critiquer. Vous nous envoyez un mail à l’adresse dvdtrafic@cinetrafic.fr en nous disant quels sont les DVD que vous souhaiteriez recevoir. Envoyez- nous une liste d’une dizaine de titres de votre choix afin d’être sûr de pouvoir recevoir au moins un DVD. Signalez-nous aussi votre identifiant sur le site, votre blog et son url et le plus important, votre adresse pour les envois.

3- Certains films sont disponibles en Blu-Ray et en DVD, veuillez préciser sous quel format vous souhaitez le recevoir si ce n’est pas indiqué (généralement quand c’est du blu-ray c’est précisé).

4- Nous sélectionnons les membres gagnant le droit de recevoir les produits et nous les leur envoyons par la poste (Sélection en fonction de la réactivité des blogueurs et de la limite des exemplaires disponibles pour chaque titre).

5- Les membres ayant reçu un DVD s’engagent à regarder le film et les compléments du DVD (si possible) et en publier une critique dans les 15 à 20 jours qui suivent sa réception. La critique sera publiée à la fois sur le blog et sur Cinetrafic.

 

Le membre s’engage à citer les références produit fournies par DVDtrafic et relatives au DVD qu’il a reçu, et à n’en faire aucun usage commercial ni en diffuser des passages.

Pour participer au programme, il vous suffit de nous envoyer un mail à dvdtrafic@cinetrafic.fr en nous disant quels sont les DVD (dans l’ordre) que vous souhaiteriez recevoir. N’hésitez pas à proposer plusieurs choix afin de pouvoir être placé sur un ou plusieurs de ces titres suivant les disponibilités.

frisedvdtrafic

La sélection de l’opération :

Chroniques américaines de Ross McElwee.

Un coffret regroupant 4 documentaires (Backyard, Time indefinite, Bright leaves (La splendeur des McElwees) et Photographic memory) de Ross McElwee où sur près de trois décennies le réalisateur filme tout aussi bien sa famille que les changements et inégalités de la société américaine.

La gueule que tu mérites de Miguel Gomes.

Francisco, comporte-toi bien! Je sais que c’est ton anniversaire, que tu as trente ans maintenant, que c’est le carnaval et que tu t’es déguisé en cow-boy pour la fête de l’école, que tu es entouré de gosses que tu hais… Mais ce n’est pas une raison pour tirer la gueule. Contrôle-toi! Tu ne vois pas que personne ne te supporte ? Tu te casses la figure, tu vas à l’hôpital, tu as la rubéole et personne pour veiller sur toi…

Sept nains seraient bien venus, tout comme dans Blanche Neige… Francisco, répète après moi : « Jusqu’à trente ans, tu as la gueule que Dieu t’a donnée. Après, tu as la gueule que tu mérites ».

Le premier film du réalisateur de Tabou.

La fille du 14 juillet d’Antonin Peretjatko.

Hector qui a rencontré Truquette au Louvre le 14 juillet, n’a qu’une préoccupation: séduire cette fille qui l’obsède. Le meilleur moyen c’est encore de foncer l’emmener voir la mer et Pator ne saurait lui donner tort, surtout si elle est accompagnée de sa copine Charlotte…
Flanqués de l’inévitable Bertier, les voilà partis, empruntant les petites routes de France dont les caisses sont vides. Car c’est la crise ! Il faut remettre la France au boulot et, en plein été, le gouvernement décide d’avancer la rentrée d’un mois.
Un chamboule-tout et quelques liasses de billets plus tard, le groupe se disloque à l’image d’une France coupée en deux, entre juillettistes et aoûtiens jaloux. Mais rouler en sens inverse du travail n’effraie pas le trio restant, bien décidé à retrouver la fille du 14 juillet et à vivre un été débraillé.

La dernière fois que j’ai vu Macao de João Pedro Rodrigues et João Rui Guerra da Mata.

Je me rends d’urgence à Macao suite à l’appel à l’aide de mon amie Candy. Trente ans me séparent de cette terre de mythes et superstitions. A bord du bateau qui me ramène sur ces anciennes rives portugaises, je me surprends à remonter le temps jusqu’à la période la plus heureuse de ma vie. A mon arrivée, Candy a disparu. Une armée de tigres moqueurs semble terroriser les esprits…

Les apaches de Thierry de Peretti.

Corse/Extrême Sud/L’été.

Pendant que des milliers de touristes envahissent les plages, les campings et les clubs, cinq adolescents de Porto-Vecchio trainent. Un soir, l’un d’eux conduit les quatre autres dans une luxueuse villa inoccupée… La bande y passe clandestinement la nuit. Avant de partir, ils volent quelques objets sans valeur et deux fusils de collection. Quand la propriétaire de la maison débarque de Paris, elle se plaint du cambriolage à un petit caïd local de sa connaissance…

Secret meurtrier de Stephan Rick.

L’amitié entre deux voisins pâtit lentement quand l’un d’eux renverse une femme en voiture. Agissant de concert, ils décident de garder le secret pour eux et d’abandonner le corps de la victime mais l’un des deux commence à être pris de remords…

Amour & Conséquences d’Ed Blum.

A Londres, sept couples vont voir leur destin se croiser le temps d’une belle journée d’été. Ils ne se connaissent pas, mais ils vont se chercher, se désirer, s’apprivoiser. Tous guidés par un même sentiment : l’Amour. Un après-midi qui va changer le cours de leur vie, pour le meilleur et pour le pire !

Backtrack de Dennis Hopper.

Anne Benton est une artiste conceptuel. Un soir elle assiste par hasard à un meurtre de la Mafia. Elle se rend à la Police mais elle s’aperçoit que les criminels sont aussi là. Elle décide de prendre la fuite. Pendant ce temps, le parrain commanditaire du meurtre demande à son homme de main, Milo, de retrouver le témoin génant afin de l’éliminer. Mais Milo est peu à peu fascinée par sa cible et tombe amoureux d’elle. Il va retrouver sa trace au Nouveau Mexique. Sur une intrigue classique mais efficace l’acteur/réalisateur Dennis Hopper (Easy Rider) greffe ses obessions : passion pour l’Art contemporain, amour du Nouveau Mexique où Hopper vécut et fut enterré, éloge de l’amitié à travers une pléïade d’amis vedettes venant parfois pour une simple apparition (Bob Dylan).

Parkland de Peter Landesman (Blu-ray et DVD)

22 novembre 1963, 12 h 38. C’est un patient peu ordinaire qui arrive en urgence au Parkland Memorial Hospital de Dallas. Il s’agit du président John F. Kennedy, sur qui on vient de tirer alors qu’il traversait Dealey Plaza en limousine décapotée, acclamé par la foule. Tandis que la nouvelle se répand dans le monde, une page méconnue de l’histoire s’écrit dans cet hôpital qui n’était absolument pas préparé à affronter cet événement. Autour du corps, les questions et les émotions s’accumulent. La pression monte. Proches, anonymes, officiels, tous vont être confrontés à une prise de conscience et à des décisions qui changeront leur vie à jamais…

Face à face de Mark Steven Johnson (Blu-ray et DVD).

Lorsque Benjamin Ford rencontre Emil Kovac au fin fond des Appalaches américaines, il se dit que c’est un hasard. Ford vit loin de tout et Kovac est venu pour chasser. Ford ignore encore que Kovac et lui se sont déjà rencontrés, des années auparavant, alors qu’il était militaire pendant la guerre de Bosnie…

Kovac est bien là pour chasser, et c’est Ford le gibier. Entre les deux hommes, dans cette région sauvage et hostile, une guerre absolue va se jouer, d’homme à homme. Pour certains soldats, la guerre n’est jamais finie…

Crying Freeman de Christophe Gans (Blu-ray seulement).

Alors qu’elle peint sur les hauteurs de San Francisco, la belle Emu O’Hara assiste au meurtre d’un gangster japonais. Elle a vu l’assassin et sait qu’il reviendra l’éliminer. Mais lorsqu’il réapparaît chez elle, Yo Hinomura, alias le Freeman, tombe sous le charme de sa victime. Les deux amants vont se retrouver pourchassés par la police, les employeurs du tueur et les parrains japonais qui veulent venger la mort de l’un des leurs…

Les conquérants de Xabi Molia.

Galaad et Noé se retrouvent à l’enterrement de leur père. Demi-frères, ils n’ont pas grand-chose en commun, si ce n’est une collection d’échecs personnels. Persuadé que le mauvais œil les poursuit depuis que leur père a dérobé une relique sacrée, Galaad convainc Noé d’agir. S’improvisant aventuriers, les deux hommes partent en quête de l’objet volé, et de la chance qui les fuit.

Le mystère des balles fantômes de Chi-Leung Law (Blu-ray et DVD).

Dans une fabrique de munitions, deux détectives enquêtent sur une série de meurtres attribuée au fantôme d’une ouvrière tuée lors d’une partie de roulette russe. Malgré les impacts, aucune balle n’est jamais retrouvée sur la scène du crime. Avec 12 nominations au dernier Hong Kong Film Awards, Le Mystère des balles fantômes est l’un des plus grands succès du box-office chinois de ces dix dernières années. Scénario ingénieux, personnages ambivalents, costumes et décors somptueux, rien ne manque à cette superproduction chapeautée par Derek Yee (Le Grand magicien) où Nicholas Tse et Lau Ching Wan assurent un numéro de duettiste particulièrement savoureux.

Le chien du Tibet de Masayuki Kojima.

Après la mort de sa mère, Tenzin est obligé de quitter la ville pour aller vivre avec son père, docteur dans la prairie tibétaine. Ce changement de vie radical est difficile pour cet enfant de dix ans : il doit s’habituer à la vie de nomades, se familiariser avec ce père qui est un inconnu, allant même jusqu’à garder un troupeau de moutons, bétail des plus indisciplinés…
Un jour, le jeune garçon est témoin d’un combat entre des chiens de garde tibétains et un chien aux poils dorés étranger à la meute… Celui-ci deviendra son plus fidèle ami. Mais dans les montagnes, un danger rôde. La chasse s’organise alors…

Les rencontres d’Après minuit de Yann Gonzalez.

Au coeur de la nuit, un jeune couple et leur gouvernante travestie préparent une orgie. Sont attendus La Chienne, La Star, L’Etalon et L’Adolescent…

Heimat, Chronique d’un rêve – L’exode de Edgar Reitz.

1842 – 1844, L’histoire de la famille Simon. Johann le père forgeron, Margret la mère, Lena la fille ainée, Gustav et Jakob les fils, Jettchen et Florinchen leurs futures épouses. Les coups du destin risquent de détruire cette famille mais c’est une histoire de courage et de foi en l’avenir.
Des dizaines de milliers d’Allemands, accablés par les famines, la pauvreté et l’arbitraire des gouvernants, émigrent en Amérique du Sud. « Un sort meilleur que la mort, ça peut se trouver partout ».
Jakob Simon le cadet, lit tous les livres qu’il peut se procurer, il étudie les langues des Indiens d’Amazonie. Il rêve d’un monde meilleur, d’aventure, de dépaysement et de liberté. Il décide d’émigrer.
Le retour de son frère Gustav du service militaire dans l’armée prussienne déclenche une série d’évènements qui met à rude épreuve l’amour de Jakob et bouleverse son existence.

La stratégie Ender de Gavin Hood (Blu-ray et DVD).

Dans un futur proche, une espèce extraterrestre hostile, les Formics, ont attaqué la Terre. Sans l’héroïsme de Mazer Rackham (Ben Kingsley), le commandant de la Flotte Internationale, le combat aurait été perdu.
Depuis, le très respecté colonel Graff (Harrison Ford) et les forces militaires terriennes entraînent les meilleurs jeunes esprits pour former des officiers émérites et découvrir dans leurs rangs celui qui pourra contrer la prochaine attaque.
Ender Wiggin (Asa Butterfield), un garçon timide mais doté d’une exceptionnelle intelligence tactique, est sélectionné pour rejoindre l’élite.
A l’académie, Ender apprend rapidement à maîtriser des manœuvres militaires de plus en plus difficiles où son sens de la stratégie fait merveille.
Graff ne tarde pas à le considérer comme le meilleur élément et le plus grand espoir de l’humanité. Il ne lui manque plus qu’à être formé par Mazer Rackham lui-même, pour pouvoir commander la Flotte lors d’une bataille homérique qui décidera du sort de la Terre.

Northwest de Michael Noer.

Nordvest est l’un des quartiers multiethniques les plus pauvres de Copenhague.
Casper, jeune homme de 18 ans, y vit avec sa mère, son petit frère et sa petite sœur. Il s’acharne à joindre les deux bouts en vendant des biens volés à l’un des chefs des gangs du quartier.
Quand le crime organisé arrive à Nordvest, la hiérarchie au sein du quartier change et Casper y voit une chance de monter en grade. Bientôt, il est projeté dans un monde de drogues, de violence et de prostitution entraînant son frère dans son sillage.
Alors que les choses s’aggravent, l’aire de jeu de leur enfance devient un champ de bataille.

Little bird de Boudewijn Koole.

Jojo, dix ans, est souvent livré à lui-même. Entre une mère absente et un père qui perd pied, il trouve secrètement un peu de réconfort auprès d’un choucas tombé du nid. Ce petit oiseau, pourtant plus fragile que lui, va lui donner la force d’affronter la réalité…

● La grande croisade de Ben Sombogaart.

Qui n’a jamais rêvé de voyager dans le temps ? Pour le jeune Dolf, ce désir va devenir réalité, grâce au prototype de machine conçu par sa mère, une scientifique chevronnée. Après une lourde défaite au championnat de football, Dolf décide d’utiliser la machine pour retourner dans le passé et rejouer le match. Mais une erreur l’envoie accidentellement au Moyen-Âge, au temps des Croisades…

Mise à jour 18 février 2014 : 3 nouveaux titres en plus !

The mortal instruments : la cité des ténèbres de Harald Zwart.

New York, de nos jours. Alors que sa mère est kidnappée par d’étranges créatures, Clary, 15 ans, est témoin d’un meurtre commis lors d’une soirée. Elle est terrifiée lorsque le corps de la victime disparait mystérieusement devant ses yeux… Elle découvre alors l’existence d’un monde obscur et parallèle et y fait la rencontre de Jace, un chasseur de vampires. Lorsqu’ils se retrouvent au milieu d’une guerre entre des forces démoniaques et la société secrète des chasseurs d’ombres, Jace lui viendra en aide. Elle jouera alors dans cette aventure un rôle qu’elle ne soupçonne pas.

Mission to Lars de James Moore et William Spicer.

Lars Ulrich, du groupe Metalllica, est l’un des batteurs les plus connus du monde ; Tom Spicer est atteint du syndrome de l’X fragile, une forme d’autisme aigu, et vit dans un institut spécialisé en Angleterre. Depuis 20 ans, tout ce que Tom veut, c’est rencontrer Lars. Jusqu’au jour où son frère, Will, réalisateur, et sa soeur Kate, journaliste, lui promettent de réaliser son rêve. Mais le rêve tourne vite au cauchemar : les problèmes de Tom et les épreuves à franchir pour atteindre les coulisses du groupe rendent la mission de plus en plus difficile.

Le siècle de Cartier-Bresson de Pierre Assouline.

Pierre Assouline fait revivre le plus célèbre des photojournalistes français qui nous conte en images, sa traversée du XXe siècle. L’occasion de revenir sur son parcours exceptionnel.
Toujours aux aguets, toujours en mouvement, Henri Cartier-Bresson fut le photographe des instants décisifs.

Dans ce documentaire «total», entièrement constitué d’images d’archives, le journaliste Pierre Assouline, auteur d’une biographie sur Cartier-Bresson, déroule l’histoire du XXe siècle à travers le regard et la parole de celui que l’on surnomma fort justement «l’oeil du siècle».

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :